Des hologrammes sans écran, flottants et qui peuvent être touchés !

Les films de science-fiction comme Star Wars nous ont donné un aperçu de ce que pourraient être les hologrammes dans le futur.

La plupart des systèmes holographiques existants reposent sur des dispositifs optiques qui nous donnent l’illusion de voir un hologramme suspendu en l’air devant nous. Ces technologies offrent de belles performances (Voir la chanteuse holographique Hatsune Miku), mais le graal est de parvenir à afficher de vrais pixels dans l’air sans aucun écran.

hologramme-plasma-1

La technologie holographique Aerial 3D, basée sur l’utilisation de plasma induit par laser, permet de modifier les molécules d’air pour faire apparaitre des points brillants de lumière, créant ainsi des pixels en suspension. Cependant cette technologie est dangereuse car elle peut brûler la peau.

Des chercheurs japonais de l’Université de Tsukuba ont augmenté la vitesse de leurs lasers pour créer un hologramme, toujours basé sur le plasma, mais qui peut maintenant être touché en toute sécurité.

hologramme-plasma-2

Afin de chauffer les molécules d’air pour faire apparaitre un pixel de lumière, les chercheurs tirent des impulsions ultra-courtes de laser toutes les femtosecondes (un millionième de milliardième de seconde).

Ces impulsions ultra-courtes ne peuvent pas endommager la peau. Les hologrammes affichés en l’air peuvent réagir en temps réel au toucher et dégager un retour haptique. On peut par exemple casser l’hologramme en le touchant et ressentir les ondes de choc générées par le plasma, comme si la lumière avait une substance physique.

hologramme-plasma-3

À ce stade des travaux, les chercheurs peuvent créer des hologrammes de 8 mm3 avec une résolution de 200 000 voxels (Volumetric Pixels – Pixels en 3D) par secondes.

Cette technologie pourra peut-être un jour permettre de créer des hologrammes interactifs, des systèmes d’affichage sans écran, des interfaces tactiles qui flottent en l’air…

 

 

Facebooktwitterlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans réalisations, techno, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.